Gérard et le Mundial

mundial 2014
mundial 2014

Gérard se réjouit. Ça fait 4 ans qu’il attend ce moment.

Ce n’est pas tant qu’il aime le foot, ce sport où tous les joueurs passent le plus clair de leur temps par terre à se tordre de douleur et dans lequel la mauvaise foi est un élément essentiel à la réussite.

Non, si Gérard trépigne d’impatience, c’est parce qu’il adore être heureux. Et malheureusement, entre son travail qu’il déteste, sa femme qui ne l’aime plus et ses enfants qui le fatiguent, il n’a pas tellement l’occasion de l’être en dehors de ces 4 semaines de fête durant lesquelles il peut enfin laisser pleinement exploser sa joie en hurlant et en klaxonnant, seul au volant de sa voiture.

Alors pour vivre au maximum ces précieux moments d’euphorie, il s’est bien préparé :

  • Hors de question de prendre le risque de miser sur le mauvais cheval qui serait éliminé dès le premier tour. Pour à peine plus de fr. 1000.-, Il a donc acheté tous les drapeaux des pays participants à cette édition. Il stocke le tout discrètement dans le dernier endroit qui lui est encore réservé ; Un lieu que sa famille n’a pas encore investi et où il aime souvent s’isoler pour passer du temps à méditer sur le sens de la vie : le coffre de sa voiture.
  • Il a acheté des bonbons pour la gorge pour s’assurer que la fête ne soit pas gâchée par une malheureuse extinction de voix
  • Et il a fait installer sur sa magnifique BMW, un klaxon fantaisie à 130 décibels qui lui permettra aisément de dominer tous les autres supporters-conducteurs de la ville.

Le scénario a été soigneusement élaboré il y’a plusieurs mois.

Les jours de match, Gérard prétendra devoir partir pour rejoindre son groupe d’amis imaginaires. En réalité, il conduira sa voiture sur une centaine de mètres jusqu’au parking du supermarché où il s’installera confortablement en attendant fébrilement la fin de la partie.

Il saisira ensuite le drapeau du vainqueur du jour qu’il exhibera fièrement tout en laissant sa joie exploser durant les 2 prochaines heures sur le bitume de la métropole.

Gérard se sentira alors plus épanoui que jamais, plein de vie et heureux de partager tant d’émotions en compagnie des autres automobilistes soli(d/t)aires de la ville.

Je te souhaite un joyeux Mundial 2014 Gérard ! Joyeux Mundial à tous !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *